L'association
Nos Rendez-vous
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 29

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 2

Ip : 54.166.232.243

Liens
Nouvelles du ciel
Recherche



blog.gifBlog

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 2 pages suivantesSuivantFin

La nuit des arbres vivants ... - par yves

Non ce n'est pas le titre du derniere film d'horreur mais juste quelques images pour montrer que décidément, c'est beau, un arbre , la nuit ... surtout à la montagne et quand il n'est pas éclairé par une rangée de spots sous ses branches ! Bon, ici les arbres sont quand même un peu éclairés par la pollution lumineuse autour de la Colmiane et par la Lune qui commence à se lever derrière les nuages. Voilà quelques images sur un sujet décidément tendance ces jours-ci sur astrosurf et lancé par notre "ancien" Laurent Laveder alias Lolo de Cornouailles ...

spIMG2.jpg

spIMG_8099.jpg
Publié le 21/04/2008 @ 02:13  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Saturne, la Lune et les vieilles dames - par yves

Nous étions ce mardi 15 avril 2008 avec Arnaud, Philippe et Félicie à l'Observatoire de Nice montés faire un peu d'astronomie contemplative et une petite visite. La soirée se présentait sous les meilleurs auspices et nous avions préparé le Coudé pour la soirée dans un magnifique crépuscule :
ssIMG_9001.jpg

Saturne était en conjonction avec la Lune dans le Lion, à proximité immédiate de Régulus et nous pûmes admirer le rapprochement des deux astres dans les dernières lueurs du couchant devant l'ancienne lunette, qui avait vu passer astronomes et astrophysiciens depuis plus d'un siècle :
ssIMG_9016.jpg

Il était temps de pointer la Lune et de divaguer à sa surface, puis de voguer vers Saturne et Mars :
ssIMG_9014.jpg

Après nous être emplis les yeux de ces lumières planétaires, nous poussâmes finalement jusqu'à la Grande Coupole. La lunette de 17,89 rêvée par Bischoffsheim était à la manoeuvre sous la férule de René Gili qui attendait l'arrivée de la prochaine étoile double cible de ses mesures. Je n'ai pas résisté à capturer ce merveilleux tableau qu'Arnaud m'avait fait remarquer :
ssIMG_9040_filteredv3.jpg

Clichés pris à main levée, dernier cliché traité avec NeatImage.
Publié le 19/04/2008 @ 02:37  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Ça planète pour moi au Coudé - par yves

Philippe et moi avons passé un bon moment samedi 12/04 à observer et imager Mars, la Lune et Saturne depuis le Coudé, à l'Observatoire de Nice. J'avais ressorti pour l'occasion la Watec 120 pour laquelle nous avons enfin trouvé un montage plus satisfaisant permettant d'utiliser la barette à filtre. Nous avons donc pu faire des images avec les filtres IRB, IR, R, et V. Quant au filtre bleu, ça n'était même pas la peine tellement les images étaient sombres (voir l'explication plus bas ...). Voici quelques résultats rapides.

Les conditions étaient encore potables quand nous avons commencé sur Mars (toute petite avec ses 7" d'arc, à comparer avec l'image que nous avions prise en février) d'abord au foyer, puis à la barlow Televue :
mars1.jpgmars2.jpg

Petite, mais costaud comme dit la pub !

Nous sommes alors partis explorer la Lune. Les choses se sont alors gâtées : nous n'avions pas une soirée des plus stables (et avec 10 m de focale, ça compte !), les nuages apparaissaient comme par magie devant les objets pointés et comble de tout, l'objectif de la lunette s'est vite recouvert d'une couche de buée due à l'humidité qui nous glaçait jusqu'au sang y compris à l'intérieur du bâtiment (malgré le chauffage). Il faut vraiment penser à se couvrir dans ces conditions ... L'humidité est même allé jusqu'à des coulures d'eau sur l'objectif (observé directement au foyer dans la lumière de la Lune ...). Pas question de désembuer bien sûr, ces conditions se traduisent et par une perte de lumière et par une perte de contraste. Et mon rapport sera complet quand je vous aurai dit que je n'arrive pas à faire des acquisition en pleine trame sur mon merveilleux système d'acquisition vidéo que je ne vais pas porter au pinacle si vous me suivez bien ... Et j'en aurai vraiment fini quand je vous aurai avoué que le format d'acquisition déforme la géométrie des images !!frown

Nous avons craqué pour le relief de Rima Hyginus et son voisinage immédiat superbement mis en  valeur par l'éclairage solaire rasant  (pris au foyer) mais malheureusement fort sombre. Bref, après un peu de magie noire, voilà à peu près tout ce que j'ai pu en tirer :
lun3fitSmoothedUnsharp2reduc.jpg

Pas de quoi être spécialement fier, mais on se console comme on peut ... à retenter un autre jour en tout cas ! Je vous renvoie au bas de cet article pour ce qui concerne des images de la même zone sur la Lune, prises avec tous diamètres et photographes en particulier des cadors (Higgins, Legault, Emond, Daversin ...).

Finalement, nous avons fini notre soirée sur Saturne, directement au foyer de l'instrument pour avoir un peu plus de lumière (là on commençait à être vraiment à la peine de ce côté-là) :
sat3.jpg

Toute les images ont été réalisées dans le cadre de la convention OCA-Novae, et traitées avec Registax mais surtout avec un peu trop d'empressement eek.

Nous avons au moins profité de la soirée pour étalonner notre mise au point avec le nouveau montage (pour gagner du temps sur les prochaines prises de vue), ce qui n'a pas été facile vu la turbulence. Tout cela aura au moins permis de dégrossir le travail pour une prochaine fois qu'on espère plus propice à la haute résolution ! En tout cas, ces observations confirment le potentiel d'un capteur plus sensible au Coudé ...

Voici les liens promis, et chose promie, c'est chose due ...

La rainure / Rima Hyginus:

Quelques liens complémentaires :
Publié le 16/04/2008 @ 22:27  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

17P/Holmes: Souvenirs, souvenirs - par yves

Un petit portrait de la comète 17P/Holmes en matière de souvenir du 26 octobre 2007 ... La comète qui avait encore un aspect bien stellaire juste quelques jours après la découverte de son sursaut, a bien changé depuis ... voir par exemple l'image de Nicolas du 22 novembre ou celle de Stéphane du 26 novembre ou encore les images récentes à grand champ de Stéphane. J'étais ce soir là à l'Observatoire de Nice et je suis allé immortaliser le passage de cette poussiéreuse visiteuse devant la Grande Coupole, cette cathédrale de l'astronomie, sous la figure mythologique d'Apollon sortant du zodiaque. Le bâtiment était éclairé et par la pollution lumineuse, et par la Lune qui se trouvait bien haut dans le ciel ce soir !

20071026-sscometeHolmesLegende.jpg
(Cliquez sur l'image pour une version plus grande ou ici pour une image sans légende)
Envie de voir encore quelques photos ? D'accord, allez donc voir la gallerie photo de Spaceweather ...
Publié le 10/04/2008 @ 00:16  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

J'suis la carte, j'suis la carte ... - par yves

Dora arrivera-t-elle à ramener chez elle Toute Petite Etoile qui est tombée du ciel ? Pas sûr, si l'on regarde le rythme auquel la pollution lumineuse se développe ... Dora demande à la carte de l'aider à trouver un coin sans éclairage dans nos belles montagnes des Alpes-Maritimes :
"Si tu dois aller quelque part,
 Je te guiderais vers des cieux noirs
 Je suis la carte ... "

Malheureusement, une carte n'est pas le territoire ... Les excellentes cartes de pollution lumineuse réalisées par Frédéric Tapissier (comme cette version spéciale astrophotographie, la plus pessimiste) sont des extrapolations numériques réalisées à partir de la population recensée dans les différentes communes du territoire français et des principales routes du pays. Malheureusement, voici un exemple où même la projection pessimiste est en deçà de la réalité : certaines stations de ski rattachées à une agglomération séparée ne sont pas recensées. Dans cette portion de la carte sud-est, j'ai pointé les stations d'Isola 2000 et de la Colmiane qui sont dans ce cas de figure.
alpes06_pollumAstrophoto.jpg

Voici quelques photos (cliquez pour une version de plus grande taille) de la station de ski de la Colmiane, non recensée dans la carte de pollution lumineuse et située au col St Martin, à 1500 m d'altitude :
sIMG_8120.jpg

Le ciel y serait normalement plutôt favorable à l'observation astronomique, mais l'éclairage du parking, surdimensionné en puissance et en activité toute la nuit, nuit à l'environnement local :
sIMG_8129.jpg

sIMG_8148.jpg

Voici le même site dans la journée :
sIMG_8577.jpg

Voici les éclairages coupables. Ces éclairages, dont la géométrie asymétrique est plutôt favorable, sont très mal orientés (vers le haut du ciel) et émettent une bonne moitié de leur lumière vers le haut ou vers la montagne enneigée en hiver avec à la clé une réémission importante dans l'atmosphère.
lampes.jpg

Une simple réorientation et une baisse de la puissance suffiraient déjà à limiter la pollution lumineuse sans nuire à l'activité humaine locale !

Les deux stations d'Isola 2000 et de la Colmiane sont certes situées dans la zone périphérique du Parc du Mercantour, parc national par ailleurs extrêmement riche en termes de biodiversité. Mais toute pollution lumineuse devrait être sérieusement réduite pour limiter toute atteinte à la faune, jusque dans la zone centrale, normalement protégée des atteintes humaines. Je rappelle que la pollution lumineuse constitue notamment la deuxième cause d'extinction des insectes nocturnes et notamment pollinisateurs après les produits phytosanitaires. La réduction de la pollution lumineuse est d'ailleurs inscrite comme l'objectif 75 du Grenelle de l'environnement  ... On ne le rappellera jamais assez, mais les astronomes amateurs sont les sentinelles de l'environnement nocturne grâce à leur connaissance de la nuit !

Bon courage, Dora !
Publié le 08/04/2008 @ 01:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Petit tour au CERN - par Nicolas


Ce week-end, j'ai été faire le geek aux journées portes ouvertes du CERN (merci Easyjet pour les vols pas cher Nice Geneve) :


tnatlas_pano5.jpg

Une description rapide des photos :

- le detecteur ATLAS : très impressionant (26m de diametre, 50 m de long) : sensé voir entre autres, le fameux boson de Higgs,   et l'apparition de petits trous noirs (qui doivent disparaitre aussi
tot wink

- le detecteur CMS : lui aussi doit mettre en evidence le boson de Higgs , plus des particules qui manquent au modele standard

- le datacenter : Le centre de leur architecture de calcul distribué en grille (the CERN grid)  : que des blades partout, des disques RAIDS,  le premier noeud transatlantique internet pour tte l'Europe en 1990, des fermes de PC (avant les blades) , un robot de stockage de bandes,   et le NeXt qui  a fait tourner le premier serveur web.

- les aimants dipoles qui forment l'anneau : le courant qui passe dans la grosse barre en cuivre (12000 amps) passe ensuite dans le petit cable supraconducteur (que je tiens dans ma main)..


Pour plus de details, faut aller voir sur le web, c'est tres bien documenté (c'est normal, pour ceux  qui pretendent l'avoir inventé wink
Publié le 08/04/2008 @ 01:31  - 2 commentaires 2 commentaires - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

ISS toujours aussi loin - par yves

C'est reparti pour un tour ! Les nuages et mon emploi du temps m'ont empêché de voir des passages de l'ISS dans le secteur, mais j'ai enfin pu me remettre en selle ce soir (04/04) pour le passage de 20:05 TU. ISS passe toujours au ras des pâquerettes : 21 degrés maximum et de 2000 km à 850 km minimum à l'entrée dans l'ombre de la Terre à la fin du passage. D'ailleurs, ça me rend fou car il y avait des passages magnifiques que je n'ai pas fait la semaine dernière, mais bon, je ne m'étais pas décidé à essayer et il ne faisait pas super comme temps. J'ai décidé ce soir de tester l'acquisition avec une barlow histoire de pousser la focale a 5 m. Ca commence à être plus chaud pour suivre le passage. Voici une séquence d'images du passage (cliquez dessus pour voir la version taille normale. J'ai peut-être été un peu gourmand en passant aussi l'obturateur au 1/50 s mais il y a effectivement du mieux en matière de résolution (mais aussi du beaucoup moins bien pour ce qui est du signal). Il faut dire que la turbulence n'est pas vraiment avec moi : l'essai était très probant sur une cible terrestre (j'arrivais à lire un panneau de publicité petit format à Lingostière, mais quand j'ai réglé ma focalisation sur la Polaire, j'ai vu des tavelures (speckles) assez monstrueux (ciel de Mistral). Bon, on ne va pas se plaindre non plus ...
20080404-2006TU-sISS.jpg

Qu'est-ce qu'on voit comme structures ? C'est bien simple : la station se trouve à peu près dans la même configuration que sur la dernière photo de Nicolas Biver (cliquer ici, photo au Dobson de 400mm, avec un appareil photo numérique, hauteur 44 degrés). Donc on voit essentiellement les radiateurs de la station (un déplié sur la droite, un ou deux repliés à gauche) et en plus sombre (en haut) les deux grands panneaux solaires au bout de l'arceau principal de la station. Peut-être aussi quelques bouts d'autres arceaux sous des incidences réfléchissantes ... Pas de chance, le passage suivant de mardi est beaucoup plus favorable (390 km et 61 degrés de hauteur au minimum ...), mais la météo a été ... pluvieuse (pour les prévisions, voire le modèle GFS) !

Voici aussi pêle-mêle quelques liens vers des images de la station prise depuis le sol par d'autres amateurs :

ISS au 800 mm et en 3D:

avec une DMK:

Des techniques de prise de vue:

un groupe de discussion :
Publié le 05/04/2008 @ 00:22  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Tir aux pigeons - par yves

À quoi peut-on bien jouer quand un vaisseau spatial européen va s'amarrer à la station spatiale internationale et qu'en plus ils ont le bon goût de nous montrer leur meilleur profil en soirée ? A leur tirer le portrait bien sûr !

Après avoir pris quelques photos grand champ des deux engins pour voir leur luminosité, j'ai décidé de m'essayer à ce sport que constitue la prise de plans rapprochés des satellites. Le jeu consiste à faire un suivi manuel, en pointant le télescope uniquement à l'aide du chercheur tout en enregistrant une vidéo à la webcam. Inutile de préciser que quelques trames seulement d'un film de 3 minutes environ sont utilisables car pointées correctement, pas bougées, pas soumises à la turbulence. Certains sont passés maîtres à ce petit jeu, tel Étienne Simian avec son C8 (malheureusement une bonne part de ses images ne sont pas en ligne), ou Nicolas Biver avec son 400 mm.

Le 29/03/08, je tente le coup depuis le Col de Vence avec mon C9 (2,35 m de focale) - je monte avec webcam et portable pour enregistrer le passage de la soirée. Pas de chance, sans que je m'en rende compte, l'acquisition vidéo webcam plante lamentablement pendant que je fais le suivi. Bilan: chou blanc pour la soirée mais une bonne dose de rire pour le suivi et la décision de changer de logiciel d'acquisition (je tairai le nom du logiciel très bien par ailleurs mais pas assez robuste). Je passe à VirtualDub.

Le 30/03/08: Je me prépare pour le premier passage de la soirée en quatrième vitesse en rentrant de promenade (surprise, car il fait encore jour !) car les nuages qui trainaient se sont enfin levés. Tout est en place à temps mais un petit problème de focalisation rend toute l'acquisition floue. Je me concentre sur le deuxième passage de la soirée, à 19h50 TU, qui se déroule à 21 degrés de hauteur, la station se trouvant au plus près à 850 km de distance. Entre temps, les nuages ont envahi la seule portion de ciel où la station doit passer (vous avez dit Murphy ?). La webcam est réglée à 25 images/s, je lance l'acquisition à l'heure dite et ... j'attends. Enfin je vois apparaitre un point entre les nuages et je réalise enfin un film qui me donnera ma première (et seule) image de la soirée (les structures visibles correspondent certainement à celles visibles sur cette image de Ralf Vandebergh obtenue avec un 280 mm) :
iss3.jpg

Je ne sais toujours pas si j'ai vu ISS ou l'ATV (encore que la luminosité m'incite à penser à l'ISS, mais la forme n'est pas très évocatrice). Je calcule la taille de l'objet:
  • Distance minimale du passage (d'après Heavens Above) : 840 km
  • Champ (640 pixels) = 57.3 x 3,7 / 2350 = 0.09 degrés = 5.4'
  • Taille maximum estimée : 54 pixels
  • Diamètre = 54/640*0.09=0.007612 degrés = 0.456'
  • Taille approximative = 840000*sin(0.007612) = 111 m
C'est bien l'ISS ... En fait, l'ATV est à peu près dix fois plus petit !

Le 01/04/08 : Après la pluie de la veille, j'ai très envie de remettre ça. Je prépare toute ma manip les yeux fermés ou presque, et je règle cette fois-ci la vitesse d'obturation à 33 images/s, ce qui sera nettement meilleur. Je pense qu'on peut facilement descendre plus bas, puisque les images sont saturées (il est clairement difficile de prévoir l'éclat de la station). J'ai droit à un petit bout de rotation autour de la station, les panneaux solaires étant clairement orange, les radiateurs et les modules étant les zones les plus réfléchissantes de la station. Toujours d'après Heavens Above, le passage de la station correspondait ce soir, à 18h58 TU,  à une distance minimale de 830 km (à seulement 21 degrés de hauteur !) et finissait à 1290 km (ce qui correspond à la dernière image de la série). Notez par ailleurs la réfraction différentielle importante sur ces dernières images ce qui s'explique très bien car on voit la station à travers une bonne couche d'atmosphère !
20080401-1900TU-ISS.jpg
Une petite note à propos de la précision de ces données : les éléments orbitaux de l'ISS donnés sur Heavens Above (ou d'autres sites par ailleurs) n'est pas toujours des plus exactes, notamment en période de manoeuvre de la station comme c'est le cas actuellement. Ce soir, la prévision était fausse de 5 bonnes minutes, ce qui n'était pas le cas d'autres sources parfaitement exactes (comme les Superquid ISS de la liste Alphonse).

Qu'est ce que tout cela représente ? Vous pouvez vous faire une idée en allant voir les liens suivants :
Et l'ATV pendant ce temps ? Les demo days se sont poursuivis notamment avec l'approche de l'ATV au point S41 ce 1er avril (soit 11 mètres de distance !) avant de tenter une manoeuvre d'échappement, voir notamment les dernières nouvelles de l'ISS et le blog de l'ATV qui comporte notamment une petite galerie de l'opération.
Publié le 02/04/2008 @ 01:14  - 2 commentaires 2 commentaires - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Saturne - par pierrick

      voici une photo de saturne réalisée
      samedi soir à 20h05 heure locale
      téléscope  newton 200/1000
      barlow      x3 télévue
      cpc  900 philips   
      20 imgs /s durée 120/s
      2000 imgs gardées sur 2400 imgs
      juste traitée avec registax
      aucun filtre n'a été utilisé
sat_290308_20h05.jpg
Publié le 01/04/2008 @ 21:00  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Le Soleil se réveille ! - par yves

Ça y est, le nouveau cycle solaire a démarré vers novembre ou décembre dernier d'après certaines estimations. La prévision de ces cycles est en tout cas un art difficile car il n'existe pas un seul critère pour déterminer l'activité solaire d'une part, et le Soleil n'est pas une horloge d'autre part, ce qui explique une certaine variabilité de ses cycles.

En tout cas, on remarque depuis quelques semaines le retour des taches solaires qui se faisaient vraiment très rares ces derniers temps, ainsi que des protubérances.

Ce cliché (à vrai dire, ma première photo derrière un PST) a été pris ce matin (29/03/2008) sur un simple pied photo avec un Nikon Coolpix 4500 tenu à la main, plus un petit traitement à l'arrache sous The Gimp (masque flou, seuils, pas d'utilisation des calques) :
stDSCN6386.jpg

Outre un grand filament sur le disque solaire, c'est-à-dire l'arche d'une protubérance vue par le dessus, on voit sur le limbe une belle protubérance notamment à la taille originale :
protu.jpg

Une autre petite s'est montrée brièvement un peu plus bas sur le même bord solaire, que l'on aperçoit à grand peine. Il ne reste plus qu'à profiter du spectacle et à suivre plus étroitement le Soleil ... Allez donc comparer ces images à celles du site BASS 2000 dans différentes longueurs d'onde. Voir aussi quelques explications sur astrosurf.
Publié le 29/03/2008 @ 14:55  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 2 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

FermerSpectroscopie

FermerEclipses

FermerEvénements

FermerOccultations

FermerSorties

FermerAnimations

FermerObservations

FermerGroupe Soutien Technique

FermerTechnique

FermerPollution Lumineuse

FermerVoyages

FermerLe Fabuleux Destin de Doudou Bourriquet


Archives
09-2017 Octobre 2017 11-2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Derniers billets

10/11/2011 @ 22:44
Jupiter...again ...

01/11/2011 @ 23:23
Jupiter depuis Antibes ...

10/05/2011 @ 02:22
...

18/09/2010 @ 23:25
...

24/06/2010 @ 08:10
Comete Mc Naught ...

18/05/2010 @ 23:26
La Croix du Sud ...


Derniers commentaires


^ Haut ^