L'association
Nos Rendez-vous
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 29

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Ip : 54.80.219.137

Liens
Nouvelles du ciel
Recherche



blog.gifBlog

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 2 pages suivantesSuivantFin

protuberances du soleil - par pierrick

protuberances.jpg
voici ma premiere photo avec la P.S.T

photo réalisée en projection oculaire
un oculaire de 25mm ploss
webcam cpc 900 philips
15images/s
video de 30s
pretaitée avec registax
aquisition avec iris
Publié le 18/08/2008 @ 16:59  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

C/2007 W1 Boattini - par steph

C/2007 W1 Boattini
31 juillet 2008

Observation matinale au pied du mont Lachens de la comète C/2007 W1 Boattini. Très faiblement visible au jumelle 10x50, dans la constellation du Bélier, elle apparait comme une petite boule verte sur les photos faites au 400D avec un simple objectif de 50mm sur pied photo.

 boe_5.jpg
31/07/08 - 4 poses de 2 minutes, EOS 400D - ISO 800 - EF 50mm 1,4 diaphragmé à 3.

Miniplanchette Equatorial suivi manuel.



Malgré les nuages d'altitude, les problèmes de suivi et le vent, j'ai réussi à faire 5 poses consécutives de cinq minutes au foyer du 130, juste avant que le fond de ciel n'annonce le lever du jour.

boe_3.jpg
EOS350D "baaderisé" 5x5 minutes de poses ISO 800 - T130/720 Perl vixen sur une monture NJP takahashi electronique de pointage/guidage MCMTII
Autoguidage Guidemaster - Forêt Domaniale d'Esclapon, pied sud du Mont Lachens.
Une petite queue de poussières est visible sur la droite... mais c'est vraiment faible.

Les conditions d'observations n'étaient pas vraiment au top, beaucoup de passages nuageux d'altitude très bien éclairés par les lumières de la côte cry. J'en ai profité pour faire un petit film de 10 images au fish eye de la Voie Lactée pendant l'autoguidage. C'est vraiment bien l'autoguidage... Une fois l'usine à gaz enclenché, on a vraiment du temps pour dormir, se restaurer, observer à l'oeil nu, bref se détendre. Mais évidemment lorsque le vent est de la partie et si la monture décide de ne pas suivre ou qu'un faux contact nous pourrit la soirée, ça peux tourner à l'obsession, il est souvent très difficile de réparer et d'avoir les idées claires alors que toute les minutes comptent dans ces cas là  mad. Bref on manque souvent de lucidité, et on oublie vite la bonne méthode, qui consiste à faire simple dans ce cas.

vl.gif
Voie Lactée le 31 juillet 2008 - Forêt Domaniale d'Esclapon, pied sud du Mont Lachens
10x2 minutes de pose EOS 400D ISO 800 - f8 mm SIGMA EX.
Léger recadrage - traitement basique (offset/dark et correction colorimétrique: Rouge: 1.56 Vert:1 Bleu: 2.27)
On distingue très bien Jupiter dans le Sagittaire: dire qu'en 1996, j'avais fait une photo de Jupiter dans le sagittaire avec la comète Hale Bopp déjà 12 ans!

file.jpg
Voie Lactée le 31 juillet 2008 - Forêt Domaniale d'Esclapon, pied sud du Mont Lachens
10x2 minutes de pose EOS 400D ISO 800 - f8 mm SIGMA EX.
Même poses que précédemment mais cette fois addition des 10 images avec la commande add_max2 sous IRIS.
Au sud, légèrement à l'Est le Halo lumineux de la ville de Fréjus et sur la droite plus proche la Pollution lumineuse de Draguignan.


Quelques liens:
Le site de Seiichi Yoshida: http://www.aerith.net/pictures/comet.html#2008W1
L'image de la comète tout près de la galaxie des antennes par Michael Jager, génial! : http://www.aerith.net/pictures/jager/2007W120080407lrgbnet2.jpg
Qui est le découvreur: http://en.wikipedia.org/wiki/Andrea_Boattini
Quelques images: http://www.observatorij.org/images/07w1.html
Publié le 08/08/2008 @ 08:42  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Horaires élastiques pour le GST - par yves

Le GST, enfin plus modestement un sous-ensemble du groupe, à savoir Philippe et moi avons fait des heures sup mardi soir, pratiquement  2h en fait, pour retendre la courroie du wagon du Coudé. Le Coudé est en effet un instrument astronomique un peu particulier, sans coupole, mais protégé par un wagon. Ce wagon est ouvert automatiquement grâce à un moteur électrique entraînant une courroie. Celle-ci avait posé pas mal de problèmes il y a quelques années, se détendant fréquemment, suite à quoi les services techniques de l'Observatoire avaient très efficacement installé un mécanisme de réglage de la tension de la courroie. La courroie est entraînée par un bloc moteur à l'étage du wagon, dont la hauteur mais aussi le parallélisme sont réglés par les quatre tiges filetées :

sCIMG1322.jpg

Petite surprise en arrivant au Coudé il y a quelques jours : nous avons trouvé la courroie à cheval sur la grande poulie à gorge entraînant le wagon :

gorgePoulie.jpg

Sans doute la courroie était-elle un peu détendue ... malheureusement, nous l'avons retrouvée carrément distendue après un tel traitement :

tension.jpg

Il nous a fallu faire un peu d'acrobatie pour aller remettre le bloc moteur (pas léger d'ailleurs) à niveau :

sCIMG1339.jpg

La hauteur, c'est facile, par contre le réglage du parallélisme était essentiel pour éviter à la courroie de frotter à droite ou à gauche (comme c'était le cas suite à la mise en chevauchement de la courroie), d'où des tentatives de réglages multiples dans la soirée :

frottement.jpg


Un petit truc à retenir si la courroie est légèrement détendue, en attendant un réglage comme celui que je viens de décrire : il suffit de monter dans le wagon et d'appuyer sur la courroie avec un objet (carton, manche a balai) tout le long du trajet qui est tout de même bien plus court que de la Terre à la Lune ou même qu'un Nice-Marseille ... Et ne pas oublier de signaler tout dysfonctionnement !

Des horaires élastiques pour le GST ? Non, des horaires courroie wink !
Publié le 25/07/2008 @ 00:21  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

M57 et M27 depuis la campagne Grassoise - par Nicolas

Voici deux photos du ciel profond, prises depuis la campagne Grassoise chez Arnaud (à savoir que c'etait la pleine lune ! le ciel était aussi profond que dans le centre Nice ;-p)

M27 : 40 poses de 30s  800 ISO, Canon EOS350 , 800mm F/D = 4, Traitement avec DeepSky Stacker + Wavelets + Photoshop

M27 : 40 poses de 30s  800 ISO, Canon EOS350 , 800mm F/D = 4, Traitement avec DeepSky Stacker  (en mode sub-pixels, marche pas trop mal ) + Photoshop


dumbbell_edit2_s.jpg


M57_2_s.jpg

Arnaud  & Nicolas
Publié le 21/07/2008 @ 23:40  - 3 commentaires 3 commentaires - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Des taches rouges dans la brume - par yves

Nous étions Philippe et moi au Coudé le soir du 17 juillet pour faire les premiers tests d'une Lumenera Skynyx 2-1. La loi de Murphy ne nous ayant pas épargnés, et après quelques vicissitudes, dont le choix des bagues d'adaptation correctes, nous avons manqué Mars, enfin plus exactement la planète était trop basse quand nous avons pu l'imager. Nous n'avons pour autant pas raté Jupiter, malgré le brouillard digne de San Francisco qui s'est levé, sans pour autant réduire la turbulence. En fait, ces conditions météorologiques ont surtout fortement réduit la transparence atmosphérique, donc la luminosité de Jupiter, donc la qualité de nos images ... Pour un coup d'essai, ça n'est tout de même pas trop mal notamment ce cliché en IRB :

M001.jpg

Deux satellites sont visibles dans cette image : Io qui venait de sortir de derrière Jupiter, et Europe commençant son transit devant la planète. Le cliché suivant, dans le rouge, nous offre une meilleure résolution :

M008ter.jpg

Dans ce dernier cliché (cliquer pour l'image pour voir les annotations) , on repère notamment la tache rouge qui commence à apparaître sur le limbe de Jupiter précédée de la jeune tache rouge (Red Spot Junior) apparue en février 2006 et repérée par un amateur philippin, Christopher Go. Cette tache est le résultat de la coloration d'une petite tache blanche (un White Oval Spot  en termes techniques), Oval BA. Elle a même été très observée par de fameux instruments comme un des télescopes Gemini, le Keck et le télescope spatial Hubble, notamment quand le monde entier s'est posé la question de sa survie lors de son premier passage au plus près de la grande tache rouge - qui ne l'a en fait pas affectée.

Il n'en a pas été de même pour la petite tache rouge (Little Red Spot, aussi appelée Baby Red Spot) qui s'était formée fin juin 2008 à partir de la grande tache rouge et de Oval BA. Elle n'a en effet pas survécu bien longtemps puisqu'elle a disparu mi-juillet !

Un cliché que vous pouvez comparer avec des clichés d'autres amateurs obtenus à peu de temps de distance (10 à 12 heures), notamment ceux de Hideto Fukui, par exemple.

Nous comptions observer la Lune dans la foulée mais la météo en décida autrement : ce n'est que partie remise ! Et bientôt des trichromies quand le temps permettra de meilleures expositions (les premiers essais montraient trop leurs limites).
Publié le 21/07/2008 @ 20:34  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Rassemblement céleste - par yves

Après deux mois malade ou hors d'atteinte d'un instrument astronomique, j'ai enfin pu me replonger avec délectation dans la contemplation des astres ce samedi 5 juillet. Nous sommes tous trois montés rejoindre Danielle à Saint Dalmas de Valdeblore pour participer au rassemblement d'astronomes amateurs très bien organisé par Pierre Cruzalèbes. Cet grand raout montagnard se déroule en deux temps : tout d'abord juste à côté de l'église de Saint Dalmas, où un chapiteau est dressé pour les présentations et le repas. Comme la plus jeune adhérente de Novae nous accompagnait, nous avons finalement opté pour un pique-nique dans le jardin d'enfant, à proximité immédiate, pour qu'elle profite du toboggan et de la balançoire.

un cadre verdoyant pour le pique-nique

La soirée nous a permis de revoir Franck toujours en pleine forme malgré ou est-ce plutôt à cause de ses séjours en Antarctique. Il avait bien sûr apporté un matériel d'enfer pour observer le Soleil :  multi-longueurs d'onde pour tout dire ... LHIRES Lite, Halpha, CaK, lumière blanche, rien que ça sur une "petite" monture "obsolète" Astrophysics (Franck dixit) ! Je lui ai bien proposé de l'en débarrasser pour lui rendre service, mais il n'a pas voulu me faire subir l'utilisation d'un si mauvais matériel cool ...

La mine peu réjouie - tout le contraire de la tête de Franck le reste de la soirée !

Le crépuscule nous a offert une splendide conjonction : Saturne, Mars la rouge, Régulus, et la Lune étaient alignés par un effet de perspective interstellaire. Vision de l'ordre immanent du cosmos ? C'est ce que d'aucuns se sont empressés de voir dans mon image de ce rassemblement céleste ... Belle image en tout cas, enfin je vous laisse juges !

Céleste rencontre ...

D'autres étoiles sont aussi visibles dans ce cliché, même si c'est à peine dans le crépuscule déjà avancé, notamment Adhafera (zeta Leonis) au-dessus de la Lune ou rho Leonis à gauche de l'image. Algieba (gamma Leonis), belle étoile double, est quant à elle cachée par le clocher. Voici les positions de tous les astres fournies par l'excellent et trop méconnu logiciel de planétarium C2A :

trajectoires des astres autour de la conjonction

La façade de l'église est éclairée par les lampadaires à vapeur de sodium à proximité. Si cet éclairage sert à éclairer parking et terrain de boule (oui il était utilisé), on voit que la conception des lampadaires fait qu'ils éclairent le ciel, contribuant à la pollution lumineuse de cette zone retirée de la côte (même si ça n'est pas la promenade des Anglais !).  Justement, la deuxième partie de la soirée se déroulait à côté du camping, à Soun del Pra, où l'éclairage public était coupé pour la soirée (malheureusement pas celui du camping, ni plus surprenant de certains amateurs !). Le terrain et la forêt proche subissaient malheureusement l'éclairage public ou privé jusqu'assez  haut mais l'air très transparent à cette altitude (1300 m) nous a permis d'observer la Voie Lactée et ses festons sans problème (mais sans folie non plus). Par ailleurs, certains participants à la soirée se prenaient pour des Padawans de la Guerre des Etoiles, mais ils ne jouaient malheureusement pas du laser vert cry avec la retenue d'un maître Jedi tongue ... La photo suivante (66 secondes, 18 mm, F/D=3.5, 1600 ISO) montre la faible pollution lumineuse locale et les instruments de l'astronome amateur moderne : la voiture bien plus utile que le télescope car elle est aujourd'hui indispensable pour échapper aux villes.

le meilleur instrument de l'astronome amateur moderne

Une quinzaine de télescopes étaient sur le pré (un terrain de foot en fait) où nous avons profité d'une très belle nuit sans aucun nuage si ce n'est ceux de la Voie Lactée qui faisaient prendre le Cayre Gros pour un volcan. Je m'en suis donné à coeur joie au Canon 20D avec 18-55 (pas le summum tout de même, surtout que je l'ai laissé un peu trop ouvert ...) soit sur un simple trépied comme dans la photo suivante (105 secondes, F/D=3.5, 18 mm, 1600 ISO), soit sur ma monture GP, guidé au C9, et jusqu'à coupure de ma batterie pas assez rechargée ...

la Voie Lactée sur le Cayre Gros

A nous la belle Antarès et le Scorpion, mais aussi de nombreux satellites (112 secondes, 55 mm, 1600 ISO, F/D=5.6) !

Le Scorpion

Jupiter, actuellement dans le Sagittaire et donc à proximité des plus beaux champs de la Voie Lactée (au moins dans l'hémisphère boréal) nous a rendu visite à partir du milieu de la nuit mais avec une turbulence moyenne (elle n'est pas bien haute !) (107 secondes, 55 mm, 1600 ISO, F/D=5.6).

Jupiter dans le Sagittaire

Nous avons fini vers les 3h du matin cette excellente soirée à la fraîche et au grand air ...

Sachez d'ores et déjà qu'elle aura lieu à la mi-août l'an prochain !
Publié le 20/07/2008 @ 02:04  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

M 11 - par pierrick

M11080623.jpg

voici M11 pris le 23/06/08 à 1h30m à Carros
avec :
EOS350D au foyet du 200/1000 newton
monture heq5 goto
11 poses de 30/s à 800iso
   7 darks  de 30/s à 800iso
   7 offsets de 30/s à 800iso
   7 flats      de 01/s à 100iso
le tous pretraités avec deepskystacher
fini de traité avec paint.net
Publié le 23/06/2008 @ 02:13  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Nos lieux d'observations. - par pierrick

ville   (cliquer sur le nom de la ville)longitudelatitudealtitude
Carros43°.46.18 N7°.11.40 E 109 m
Col de Vence
43°.45.31 N7°.04.42 E 956 m
Saint Laurent du Var43°.40.18 N7°.11.40 E    35 m
Biot43°.37.38 N7°.05.57 E    56 m
Nice (observatoire)43°.43.23 N7°.18.05 E  321 m
Calern43°.45.10 N6°.55.13 E1257 m
Grasse43°.39.32 N6°.55.22 E  406 m
La Colmiane44°.04.15 N7°.13.21 E1566 m
Valdeblore44°.04.00 N7°.12.03 E1268 m
Col de la Bonette44°.19.37 N6°.48.46 E2805 m

petit pense bête pour les sorties

Publié le 21/06/2007 @ 17:22  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Prévision d'étoiles filantes - par pierrick

voici un tableau des pluies d' étoiles filantes
il a été  réalisé avec le logiciel coélix
etoiles_fillantes.jpg
Publié le 20/06/2008 @ 18:02  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Arc-en-Terre ! - par yves

Que peut-on faire en avion quand il pleut ? De la physique bien sûr ! Je ne parle pas d'observer l'écoulement des gouttes d'eau le long du hublot, non ... les météores ! Je veux bien sûr parler du terme historique et consacré qui désigne tout phénomène céleste, c'est-à-dire se déroulant au-dessus du sol pour les anciens, notamment les phénomènes atmosphériques (et pas seulement ce que ne nous appelons aujourd'hui "météores", bolides, étoiles filantes). L'autre soir, en revenant de Paris, je me suis retrouvé sous un ciel très nuageux et sous la bruine quand tout à coup le Soleil est passé sous les nuages en éclairant le ciel. La règle d'or pour tout observateur assidu de météores, et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il pleut, c'est de tourner le dos au Soleil, et de chercher tout phénomène atmosphérique rare. Je me tourne donc vers le hublot derrière mon siège et j'observe comme je m'y attendais un arc-en-ciel. Vraiment ? Non, en fait, comme mon avion se trouve presque sous le plafond nuageux, j'observe plutôt un "arc-en-terre" ! Et même un "arc-en-terre" secondaire, et la bande d'Alexandre entre les deux (un peu faible il est vrai) ...
sCIMG9984.jpg

Je m'y attendais aussi et même, j'espérais bien voir un rond-en-ciel, ou plus exactement un arc-en-ciel circulaire (voir par exemple cette photo, cet article, ou encore cette vidéo). Ça peut aussi se tester de manière artificielle, comme ici, à St Étienne de Tinée. Bon, j'étais probablement trop haut par rapport à la pluie. Ça sera pour une autre fois ... C'est promis, je vous livrerai d'autres images de mes vols passés et à venir !
Publié le 02/05/2008 @ 01:08  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 2 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

FermerSpectroscopie

FermerEclipses

FermerEvénements

FermerOccultations

FermerSorties

FermerAnimations

FermerObservations

FermerGroupe Soutien Technique

FermerTechnique

FermerPollution Lumineuse

FermerVoyages

FermerLe Fabuleux Destin de Doudou Bourriquet


Archives
05-2017 Juin 2017 07-2017
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Derniers billets

10/11/2011 @ 22:44
Jupiter...again ...

01/11/2011 @ 23:23
Jupiter depuis Antibes ...

10/05/2011 @ 02:22
...

18/09/2010 @ 23:25
...

24/06/2010 @ 08:10
Comete Mc Naught ...

18/05/2010 @ 23:26
La Croix du Sud ...


Derniers commentaires


^ Haut ^