L'association
Nos Rendez-vous
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 29

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Ip : 54.198.235.165

Liens
Nouvelles du ciel
Recherche



blog.gifBlog

Tous les billets
DébutPrécédent10 pages precédentes [ 11 12 ] SuivantFin

Conférence "La Lune" - par pierrick

LA LUNE


lune.jpg
DISTANCE=380 400km =
EXCENTRICITE ORBITALES=0,0554
DENSITE =3.33
AGE =4.5, milliards d’année
Son diamètre s’élève à 3476km
La lune nous présente toujours la même face, car sa période de rotation sur elle-même est exactement égale à celle de sa révolution autour de la terre : 27j7h43min14.95s.
A la fin des années 90 les sondes clémentine et lunar prospector ont trouvé de l’eau sur la lune.

Trois hypothèses pour la formation de la lune:

La fission

C’est en 1879, Georges Darwin, le fils de Charles Darwin émet l’hypothèse de la fission. A son début la terre tournait plus vite sur elle-même ; un jour durait 2 ou 3 heures. Le globe terrestre était plus malléable qu’aujourd’hui, un bourrelet se serait forme par effet de centrifuge, ainsi une partie de la terre se serait détache de la terre

 
fission.jpg
DARWIN expliquait ainsi l’origine de l’océan pacifique …..
La théorie était séduisante ! Toutefois, ce processus requiert une vitesse de rotation élevé ; si élevé que la lune, dans cette hypothèse aurait dû échapper à l’attraction terrestre et continuer sa route ailleurs dans le système solaire.

La capture
capture.jpg
Au début du xx° siècle, Harold Urey propose sa théorie selon laquelle la lune se serait formée ailleurs dans le solaire, et aurait été déstabilise dans son orbite (exemple par Jupiter),ce qui l’aurait amenée à croiser la terre, autour de laquelle elle se serait satellisée. Seulement, il se trouve que la lune a une composition qui ne l’apparente à aucun corps du système solaire. Elle possède bien un manteau rocheux comme les planètes du système solaire interne mais, au contraire de celle-ci ne renferme pas de noyau ferreux, ainsi que le montre sa faible densité. Elle ne s’apparente pas non plus aux satellites de glace du système planétaire externe. Une autre théorie a donc été émise pour corriger celle d’Urey : la lune se serait formée dans un endroit du disque de poussière primitif où le fer était absent. Pour cela, elle aurait dû avoir pour origine une zone très proche du soleil, dépourvue de métaux et de roches. Mais on imagine mal alors comment la Lune aurait pu sortir d’une orbite si « basse » pour se trouver sur la trajectoire terrestre.

L’impact unique

impact4.jpg impact.jpg impact3.jpg impact2.jpg

En 1984, A.G.W. Cameron, reprenant toutes ces données, émit la dernière théorie en date sur la formation de la lune.
Celle de l’impact unique. A la fin du processus de formation planétaire, un objet d’une masse d’environ 0 .15 fois celle de notre globe entre en collision avec la toute jeune terre. Signalons au passage que cet objet viendrait de la même région du système solaire que la terre .le corps est détruit dans la collision le manteau est bientôt séparé du noyau, qui va traverser la terre par l’intérieur, puis réapparaître de l’autre coté, fortement ralenti par l’intérieur visqueux de la terre.
L’attraction terrestre va le ramener vers la planète, par laquelle il va être absorbé, pour ensuite venir grossir le noyau terrestre. Pendant ce temps, le manteau du corps incident, moins dense, va en être expulsé par la force centrifuge. Il va ensuite en résulter un nuage de débris plus ou moins visqueux, qui vont se satelliser autour de la terre. Ce nuage est composé essentiellement de silicates, et est pauvre en métal. Tout ce processus, d’après des calculs faits par un ordinateur, ne dure que quatre heures, de l’impact à la satellisation des débris.

L’accrétion

La troisième théorie de formation de la lune émet l’hypothèse que, au début de son histoire, la terre aurait été entourée d’un disque de poussières, un peu semblable aux anneaux de saturne. Ces poussières se seraient ensuite condensées en cailloux de plus en plus gros, pour enfin devenir un corps unique : la lune. Mais là encore, le problème de la constitution se pose. Pourquoi la lune n’aurait-elle pas la même composition que la terre.

La dernière théorie

Durant ces dernières décennies, les échantillons rapportés lors des missions Apollo, ainsi que toutes les mesures prises durant la conquête de la lune, ont fait progresser la connaissance de notre satellite. Les mesures révèlent que la lune est âgée de 4,5 à 4,52 milliards d’années, tandis que la terre est vieille de 4,6 milliards d’années. La lune s’est donc formée après la terre. De plus, sa densité moyenne de 3.33, contre 3.94 à 5.52 pour les planètes telluriques, exclut la possibilité d’un noyau ferreux. Du moins, celui-ci ne représenterait au maximum que 1% de la masse du satellite.

APOGEE ET PERIGEE


apogee_perigee.gif
La lune gravite autour de la terre à une distance de 384.400 kilomètres. Son excentricité orbitale est de 0.0549. L’orbite créée par la lune autour de la terre n’est pas le centre. On dit que la lune est a à son apogée quand elle est à son point le plus éloigné c'est-à-dire à 405.503 km. On dit qu’elle est à son périgée quand elle est à son point le plus proche c’est a dire à 363.296 km. Plus la lune est proche, plus son action est forte. L’ombre de la lune doit atteindre la surface de la terre pour qu’une éclipse totale de soleil se produise.

LES NŒUDS LUNAIRES

noeud_lunaire.jpg
La terre se déplace autour du soleil selon une ellipse située sur le plan appelé écliptique. La lune tourne autour de la terre selon un autre plan qui forme un angle d’environ 6° avec celui de l’écliptique. Donc la lune, coupe deux fois la route de la terre autour du soleil. Ces intersections s’appellent les nœuds.

LES PHASES DE LA LUNE
phase.jpg
Comme chaque de nous peut l’observer, la forme de la lune change de forme d’une nuit à l’autre, les phases de la lune sont parfaitement visibles
A l’œil nu. Ainsi les différentes formes correspondent à différentes phases. Nous n’apercevons parfois qu’un mince croissant. Celui-ci se transforme progressivement en un demi disque, puis en disque plein, que nous appelons pleine lune. Au cours de cette période, on dit que la lune croit. La lune commence alors à diminuer, pour redevenir un demi disque, puis un croissant. On dit que la lune décroit. Ce sont les fameuse nuit sans lune. La raison pour laquelle la lune semble changer de forme tient au fait qu’elle n’émet aucune lumière propre. La lune ne brille que parce qu’elle réfléchit la lumière solaire.
Sa forme dépend donc de sa situation par rapport au soleil et à la terre. La lune traverse toutes ces phases, d’une pleine lune à l’autre en 29 jours et demi.
La lune tourne autour de la terre en 27,32 jours. Elle met exactement le même temps pour accomplir un tour complet sur son axe. C’est pourquoi, elle nous présente toujours la même face, ce phénomène est qualifié de rotation synchrone.

LA LUNAISON


lunaison.jpg
La lune tourne autour de la terre en même temps qu’elle fait un tour sur elle-même. Eclairée par le soleil, il en résulte que, si elle nous présente la même face, cette face n’est pas éclairée de la même façon. Lorsque la face visible est dans l’ombre, nous ne distinguons pas la lune : C’est la nouvelle lune. A l’opposé, quand la face visible est éclairée par le soleil, c’est la pleine lune. La lune met 27 jours ¼ pour faire le tour de la terre. Mais, comme la terre tourne
Aussi autour du soleil, la lune, la terre et le soleil changent constamment de position les uns par rapport aux autres. Les trois astres se retrouvent pourtant dans la même configuration tous les 29 jours1/2. Ce cycle d’environ un mois s’appelle la lunaison. 1/premier quartier. 2/pleine lune. 3/dernier quartier. 4/nouvelle lune.

L’ ECLIPSE LUNAIRE
medium_Leg-eclipse-lune.jpg
Lors d’une éclipse de lune, la terre passe entre le soleil et la lune et plonge la lune dans l’ombre. Si la lune, la terre et le soleil se trouvent toujours exactement sur le même plan, les éclipses lunaire et solaires se répèteraient chaque mois. Mais la lune tourne autour de la terre sur un plan légèrement diffèrent, ainsi, il ne se produit que 2 à 7 éclipses lunaire et solaire par an. L’ombre de la lune forme un cône interne sombre, appelé l’ombre entouré d’une zone d’ombre partielle, appelée la pénombre.

1 : ombre
2 : pénombre
eclipse_1.jpg

Au cours d’une éclipse totale de lune, lorsque cette dernière pénètre dans l’ombre de la terre, elle prend une teinte très rouge, car la lumière du soleil est réfléchie dans l’ombre par l’atmosphère terrestre, comme celle-ci diffuse la lumière bleue, la lumière déviée dans l’ombre est rouge, et c’est elle qui illumine la lune. L’ombre de la lune doit atteindre la surface de la terre pour qu’une éclipse totale de soleil se produise. Lorsque la lune entre et sort de l’ombre, sa couleur devient blanche (Grisâtre) et rouge. La lune prend une teinte rouge pendant une éclipse lunaire.

eclipse2.jpg

Au cours d’une éclipse partielle, la lune ne réussit pas à masquer complètement le Soleil. Comme l’orbite de la lune est plus ou moins située dans le plan de l’écliptique (Le plan formé par la terre et le soleil), la lune éclipse régulièrement le soleil, et la terre Éclipse régulièrement la lune. Cependant, les éclipses ne se produisent pas une fois par mois car l’orbite de la lune est Inclinée d’environ 5° par rapport au plan de l’écliptique. Ce dernier est appelé «écliptique » car c’est le plan dans lequel les éclipses peuvent se produire, Lorsque la lune est située au dessus ou dessous de l’écliptique, les éclipses ne peuvent pas se produire.

eclipse_partiel.jpg

Les sondes vers la lune

La sonde russe luna1 a été lancer le 02/01/1959
Elle passe a 5000- 6000km de la lune

sonde_luna.jpg
ranger6 lance28/07/1964 sonde des états unis s’écrase sur la lune comme prévue mais envois aucune donnée à cause d’une panne du système de télévision

sonde_ranger_6.jpg
Ranger7 sonde des états unis lance le 28/07/1964

sonde_ranger7.jpg
Première vue télévisée envois 431 photos avant de s’écraser comme prévu sur la surface de la lune

LA SONDE EUROPEENNE
SMART-1.jpg
La sonde européenne Smart-1 s’est insérée en orbite autour de la lune avec succès le 16 novembre 2004, elle doit trouver de l’eau et permettre de mieux déterminer l’origine de notre satellite (par calcul du taux de fer), grâce une analyse étendue par des rayon X.

sonde_europeenne_smart1.jpg


LES MISSIONS APOLLO

mission_apollo.jpg

La lune est le corps le plus éloigné ou les hommes ont poser pied
Le 20 juillet1969, la mission Apollo 11, pilotée par Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michel Collins


MISSION DATE DU
LANCEMENT
ET DU
RETOUR DUREE DU
VOL PROGRAMME DU VOL
APOLLO 7 11/10/1968

20/10/1968 260h09
minutes Mise en orbite terrestre basse
APOLLO 8 21/12/1968

27/12/1968 147H01
minutes 1° expérience lunaire. Le module a effectué 10 révolutions autour de la lune
APOLLO 9 03/03/1969

1303/1969 247h01
minutes Mise sur orbite terrestre basse. Sortie dans l’espace à 15km de la surface.
APOLLO 10 18/05/1969

26/05/1969 192h03
minutes Expérience lunaire. le module lunaire c’est approché à 15km de la surface.
APOLLO 11 16/07/1969

27/07/1969 195h19
minutes 1° alunissage d’un vaisseau piloté sur la lune dans la mer de la tranquillité le 20/07/1969 à 20h17 minutes. Dépôt d’une station scientifique au cours d’une sortie de 2h40 minutes sur la lune. collecte 22kg d’échantillon du sol.
APOLLO 12 14/11/1969

24/11/1969 244h36
minutes Alunissage dans d ‘océan des tempêtes. Deux sorties : de 3h56 minutes et de 3h45 minutes sur le sol. Prélèvement de 43kg d’échantillons du sol.
APOLLO 13 11/04/1970

17/04/1970 142h55
minutes Mission lunaire avortée par suite d’une explosion dans un réservoir d oxygène d’un module de service, à 330 000km de la terre.
APOLLO 14 31/01/1971

09/02/1971 216h12
minutes Alunissage dans la région du cratère Mauna. Deux sorties : de 4h48 minutes et de 4h35 minutes. Prélèvement de 43kg d’échantillons.
APOLLO 15 26/07/1971

07/08/1971 295h12
minutes Alunissage dans la région du mont hadle.
1°mission lunaire Apollo à programme scientifique renforcé. Trois sorties : 6h33minutes, 7h12minutes et 4h50minutes. collecte de 77kg de roches lunaires.
APOLLO 16 16/04/1972

27/04/1972 265h51
minutes Alunissage dans la région du cratère descartes. Trois sortie : de 7h11 minutes et 5h40minutes collecte de 96kg de roches lunaires.
APOLLO 17 07/12/1972

19/12/1972 301h52
minutes Alunissage dans la région Taurus littrow.
1° participation d’un scientifique (H. Schmitt, géologue).
trois sorties : DE 7h12minutes, 7h37minutes et 7h15minutes .collecte de 110kg d’échantillons du sol.

mission_apollo3.jpg

mission_apollo2.jpg

LES MISSIONS AVENIR SUR LA LUNE

mission_futur.jpg

La chine a décidé de se lancer aussi dans l’exploration lunaire. Et veut envoyer des sondes en orbite avant 2009, avec son programme Chang’e, un des buts étant la découverte de grande quantité d’un isotope rare de l’hélium, l’helium3, qui pourrait avoir des applications dans la production d’énergie. Le japon a planifié deux missions orbitales lunar-a et sélène et travaille à un projet de base lunaire. L’inde a aussi un projet de satellite lunaire, nommé chandrayan, qui devrait être lancé vers 2007. La NASA prévoit le retour d’astronautes sur notre satellite à l’horizon 2015/2025 (si le budget suit) avec le programme constellation. La colonisation débuterait vers 2030.
Publié le 10/05/2007 @ 21:40  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Jupiter - par pierrick

0105jupiter.jpg

                                                                       Jupiter    le 13/05/07

lieu d' observation     Carros                           durée d'aquition     140/s

latitude                         43°46.17 N                nb img/s                   5

longitude                     07°11.41 E                  vitesse obt              1/25  

altitude                        104 m                          saturation                50   

heure d'observation  1h05mn                           gain                           45

durée d'observation   00h15mn                       gamma                     50  

instrument                  newton                          contraste                   50

diametre                      200mm                        luminosité                   50

focale                          1000mm                      barlow                          x3

monture                      heq5                             temperature                14°

rapport ouverture      5                                     pollution lumineuse    6/10 

logiciel prétraitement     registax                        turbulence                     4/5

logiciel de traitement     paint net                      declinaison de jupiter    -22°09

logiciel d'aquisition       iris                                ascension droite            17h07mn 

apn/webcam/ccd        cpc 900 philips              dimension                      44°85

                                              commentaire / remarques

voila une photo de jupiter faite cette nuit à 1h05mn avec des conditions assez bonne

peu de turbulrnce, malgrés des problemes avec la webcam qui a beaucoup de bruit

je trouve le resultat pas trop mal

0022.jpg

0038.jpg

Publié le 07/05/2007 @ 15:20  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Astro sous Linux. - par steph

Les geeks de l'astronomie sont à présent soulagés. En effet, plus besoin de windows pour assouvir sa passion . La preuve en image :

à gauche : Qastrocam (equivalant astrosnap).
au milieu : Iris sous wine (le vrai ! sans la fonction webcam).
à droite : Carte du ciel (recompilé avec Lazarus en natif).


astronomie_linux.jpg.jpg
Publié le 05/05/2007 @ 13:13  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Spectre du soleil au coudé. - par steph


Publié le 05/05/2007 @ 13:10  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Eruption à la réunion. - par steph

Merci à Gaëlle ma compagne !

Un an après mon expédition à El Saloum, me voila dans l'hémisphère sud sur l'île de la réunion.

A l'origine, ce voyage devait être une excursion pépère entre amoureux à mi-chemin entre la plage,
les lagons et les trois merveilleux cirques de cette petite ile.

La chance et les dieux des volcans étaient avec nous.
Nous avons pu assister au chef d'œuvre pendant les 3 jours où le site de la Fournaise était ouvert au publique.
Un spectacle inoubliable !!!.

Voici en image, notre mère la terre dans tous ses états :
PICT1025.JPG
PICT1045.JPG
PICT1194.JPG
PICT1406_test.JPG
PICT1443.JPG
PICT1480.JPG
PICT1483.JPG

NONO.
Publié le 05/05/2007 @ 11:21  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Saturne par Pierrick - par pierrick

Méthode de travail
Par Pierrick.

je vais vous présenter en résumé ma façon de travailler pour faire les acquisitions d'images

ainsi que le matériel utilisé ainsi que les différentes étapes.

le materiel :

01_matos.jpg

webcam vesta pro

webcam spc900pc philips

webcam L.P.I de meade

une rallonge USB de 5m

une lentille barlow x2

un oculaire de 15mm

un oculaire de 32mm

un raccord de projection oculaire

un laser de collimation

un stylo pinceau

une fiche de travail

un thermometre

un filtre IR-UV

un filtre neutre

une bague parafocale
voici pour une partie du matériel que j utilise le plus souvent

Mon poste de travail :

02_ordi.jpg

Mon télescope :

03_telescope.jpg

un skywatcher 200/1000mm

heq5 motorisé sur les deux axes

voila pour la présentation du matériel ,

maintenant je vais vous décrire les différentes étapes

1°: la mise en température de l instrument, en moyenne 1heure de temps, ensuite grâce au laser

qui me permets de vérifier la collimation, une fois l'instrument en température

ainsi s achève la première étape.

04_oculaire.jpg

2°: je pointe un objet à observer et le centre à l’intérieur de mon oculaire avec sa

bague parafocale et une lentille barlow x2 pour ne plus avoir à toucher la mise au point

lorsque je remplace l'oculaire par la webcam.

03_webcam.jpg

3°:nous allons passer à l 'acquisition de l 'image pour cela j utilise le logiciel IRIS

une fois IRIS activé et reglé la sauvegarde des fichiers AVI effectuée

j active la prévisualisation.

05_previsualisation.jpg

reste à ouvrir les paramètres de la webcam pour faire les différents réglages

(luminosité, gain, gama ect....) pour obtenir l image la plus nette possible

05_previsualisation_capture.jpg

voila les réglages finis on peut lancer la capture de la séquence AVI

06_acquisition.jpg

reste juste à donner un nom à la séquence et définir la durée de l' acquisition

et la fréquence de l image.

la séquence finie on va pouvoir maintenant traiter les images pour cela

je traite les images avec Registax car pour le moment j ai beaucoup de mal à

utiliser Iris en traitement images

4°: Tableau de Registax

08_registax.jpg

on active la liste des images pour faire un tri des images que l’on veux garder ou pas:

déselectionner les images que ne l on souhaite pas garder


09_selection.jpg

Donner un point de centrage pour l alignement et la compilation des images ,Registax lance le traitement et la compilation une fois que l on clic sur align

10_alignement.jpg

lorsque le traitement fini registax reste sur le tableau wavelet

jouer sur les différents réglages pour améliorer la qualité de l'images

11_ondelettes.jpg

on passe ensuite sur le tableau final pour ajuster les derniers réglages

11_final.jpg

quand l'image a obtenu les réglages voulus reste à l'enregistrer.

12_enregistrer.jpg

5°: personnellement je donne toujours une dernière retouche avec gimp

voila en grand resumé les differentes étapes que j emploies pour l' acquisition et le traitement .



Publié le 28/03/2007 @ 09:52  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Nature & Découverte - par steph

 

Décrocher la Lune !


Eh oui, le col de Vence n'est pas livré qu'aux OVNIS et autres UFOs ! Qu'on se le dise, on y fait aussi de l'astrologie (oh pardon) astronomie sérieuse. Notre association s'est en effet lancée dans l'organisation d'animation en partenariat avec Nature et Découvertes. Voici quelques participants se raffraichissant les idées (ça on peut le dire - oui vous avez bien vu, c'est de la neige !) dans le magnifique et sauvage paysage du col de Vence au clair de la Lune.



 

 

(c) Yves ROUDIER - Association NOVAE
Animation Nature et Découverte - Janvier 2007
Publié le 28/03/2007 @ 08:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

02-03-07_Saturne au coudé - par steph

Une occultation délicate !


On n'avait pas vu d'observation aussi délicate depuis bien longtemps ... Une dépression s'étendait sur toute la France. Toute ? Non, seul une petite bande d'irréductibles niçois bénéficiait d'un ciel clair malgré les passages nuageux ... Non, j'exagère décidément, il y a eu pas mal d'observations en France, mais je dois avouer que le sud-est était a priori plus gâté que la moyenne, quoique ... quoique nous avions ce soir-là un vent, mais un vent ! A décorner des boeufs, à faire tourner les moulins, enfin bref : la turbulence était à l'avenant et ce ne fut pas une partie de plaisir notamment pour Philippe qui avait installé son C8 devant le Coudé. Enfin je vous livre quelques images assez miraculeuses de ces observations étant donné l'état des cieux. Ces images sont extraites de plusieurs films de 3 minutes (limite d'enregistrement avec Iris) réalisés avec une Toucam Pro I, le tout à peine traité pour diminuer le bruit sous VirtualDub (filtre temporalSmoother). Bientôt quelques photos supplémentaires. La luminosité est variable du fait de passages nuageux.

Occultation de Saturne - 02/03/2007


(c) Yves ROUDIER / Emmanuel MENINI - Association NOVAE - réalisé dans le cadre de la convention OCA - NOVAE
Publié le 27/03/2007 @ 14:38  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Mesure de la parallaxe lunaire - par steph

Mesure de la distance Terre-Lune par la méthode de la parallaxe,
à l'occasion de l'occultation de Saturne...


1- Théorie
si on suppose que saturne est a l’infini par rapport à la distance Terre Lune,
si on suppose la distance Terre-Lune =380 000 km
sur une distance de 30 km, on doit avoir une parallaxe (angle a)
a = tan-1(30/380000) = 0,004523°
soit 0,004523*3600 = 16’’ d’arc

comme le diamètre apparent de saturne fait environ 20’’ d’arc (par ailleurs mesurable assez facilement par défilement) on peut à l’occasion de l’occultation mesurer la parallaxe de la Lune pour un instant donné, Saturne permet de donner un point de référence fixe dans le ciel dans le même champs que la lune. Saturne nous permettra ainsi de positionner précisément les différentes images de la lune et de mesurer la différence de position dans le ciel de celle-ci en fonction du point d'observation sur terre...
Un petit schéma et voila:

parallaxe_lunaire.jpg

Il faut surtout bien synchroniser les horloges de nos ordinateurs... A vos WEBCAM.

A Grasse, saturne a bien turbulée aussi ... il faut que je fasse un batch pour traiter toutes les séquences mais néanmoins à coup de log j'arrive à cela : (dans le rouge uniquement, vert et bleu ca bave trop).

2- Résultats de NONO:
02h56m32s (100i) :
sat_02h56m32s.jpg
02h59m52s (50i) :
sat_02h56m32s.jpg
03h01m32s (5/25i) :
sat_02h56m32s.jpg

J'espere avancer dans mes travaux, mais ce n'est pas gagné avec le manque de bits de la philips !


3- Résultats STEPH:

Et bien à Biot il y avait beaucoup de turbulence... et de vent, comme prévu. En plus la différence de luminosité n'arrange rien. C'est pas terrible mais bon pour voir si on peu mesurer quelque chose je vous poste une image, EOS350D foyer T130/720 1/320s, ISO200 3h26m20s. J'imagine qu'il faut comparer avec des images ou saturne est plus près de la lune mais j'ai pas encore traité. Je crois que j'ai fait la bêtise de ne pas faire de film. j'ai une image toute les minutes sur tout le phénomène.

IMG_6397_full.jpg
3h43min58s

4- Comparaison:

J'ai enfin le temps pour pouvoir ajuster les images de Nono avec les miennes et c'est pas mal du tout: Je mesure un écart de 5 pixels entre les deux positions de saturne à 3h01m32s TU...

biot_grasse.gif
EOS 350D foyer T130/720 à Biot 06
ToUcam pro foyer T200/800 à Grasse

Alors les données de l'exercice:
- décalage de 5 pixels à 720mm de focale avec un EOS 350D
- 1 pixel = 6.4µm -> 5 pixels = 32 µm
- 55 cm à vol d'oiseau entre Biot et Grasse sur une carte au 1/25 000ième

distance Biot / grasse = 0,55*25 000 = 13 750 m

angle de parallaxe = tan-1(32x10-6/0,720) = 0,00255 °

distance terre/lune = 13,750 / tan( 0,00255 ) = 309 000 km (résultat à 3 chiffes significatifs)

Erreur sur la mesure +/- 1 pixels "facile"
Erreur sur le résultat +/- 70 000 km

Prévision entre Antibes et Grasse:

carte_ciel_antibes_grasse.gif
Publié le 26/03/2007 @ 21:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Le 3 mars 2007 Steph - par steph

Eclipse de Lune du 3-4 mars 2007.

6497-11.jpg
8 poses de 1seconde au Foyer du T130/720 Perl Vixen - EOS 350D - ISO800.

Dans le style mode "Feignasse", j'avais mis l'ordinateur portable et le télescope dans le Jardin et je dirigeait les poses avec l'ordinateur de bureau relié en Wifi.
Publié le 26/03/2007 @ 21:43  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 
DébutPrécédent10 pages precédentes [ 11 12 ] SuivantFin
Rubriques

FermerSpectroscopie

FermerEclipses

FermerEvénements

FermerOccultations

FermerSorties

FermerAnimations

FermerObservations

FermerGroupe Soutien Technique

FermerTechnique

FermerPollution Lumineuse

FermerVoyages

FermerLe Fabuleux Destin de Doudou Bourriquet


Archives
07-2017 Août 2017 09-2017
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Derniers billets

10/11/2011 @ 22:44
Jupiter...again ...

01/11/2011 @ 23:23
Jupiter depuis Antibes ...

10/05/2011 @ 02:22
...

18/09/2010 @ 23:25
...

24/06/2010 @ 08:10
Comete Mc Naught ...

18/05/2010 @ 23:26
La Croix du Sud ...


Derniers commentaires


^ Haut ^