Le Coudé - L'instrument

I- A propos du coudé.

II- La lunette

II- L'équipement

Association NOVAE

I- A propos du Coudé

Présentation de l’instrument:

Le Grand Equatorial Coudé de l’Observatoire de Nice est un instrument de dix mètres de focale pour quarante centimètres de diamètre construit en 1892.


La traditionnelle coupole fait ici place à un bâtiment de trois niveaux accompagné d’un wagon mobile sur rails. Ce wagon découvre entièrement l’instrument lors des observations. Seuls le foyer et deux mètres de faisceau se trouvent à l’intérieur du bâtiment dans la salle d’observation située au premier étage.

L’instrument est de forme inhabituelle, une tête cubique proéminente, portant la lentille, surmonte un tube en forme de coude. L’ensemble mesure à peu près cinq mètres de haut.

La configuration optique est intéressante car équipée d’un foyer fixe. Quelle que soit la position de l’astre observé, l’astronome est toujours à la même place, au deuxième étage du bâtiment. On peut ainsi installer une instrumentation relativement lourde au foyer, sans avoir à se préoccuper du poids ou de l’équilibrage. Autre avantage de cet instrument, la lentille étant située à quelques mètres de hauteur, les images n’ont pas trop à souffrir de la turbulence engendrée par le sol. Enfin, le choix d’un wagon à la place d’une coupole nous évite les problèmes d’écoulement turbulent autour de celle-ci.

A l’origine, cette lunette a été construite dans le but d’observer les comètes, les étoiles doubles, les astéroïdes, les planètes et la lune. D’ailleurs, les diamètres des tubes intérieurs et des deux miroirs ont été calculés afin d’obtenir au foyer un champ de plein éclairement égal à deux fois le diamètre apparent de la lune (soit un peu plus d’un degré).

Le soleil ayant le même diamètre apparent que la lune, ces caractéristiques optiques de l’Equatorial Coudé ont permis d’en faire un instrument solaire d’emploi très commode.

Rénovation de l’instrument:

Jusqu’au début des années 1970, la lunette coudée de l’Observatoire était à l’abandon, et ce, depuis plus de trente-cinq ans. La transformation de cette lunette en instrument solaire, sous la direction de Monsieur Gilbert RICORT a été décidé en 1969. Rénové et adapté aux observations solaires, l’instrument est entré en service en 1973. Les premières photographies furent obtenues en septembre 1973. L’instrument était considéré, en astronomie solaire française, comme un des meilleurs, sinon le meilleur en raison de l’ensoleillement.

Convention Observatoire de la Côte d’Azur - Association NOVAE:


Fin 1990, la Direction de l’Observatoire de la Côte d’Azur autorise l’Association NOVAE à utiliser ponctuellement la Lunette Coudée. Certains de nos membres sont en effet habilités à se rendre librement à l’Observatoire de Nice, dans le cadre de leur cycle d’étude en astrophysique.

En juillet 1991, une convention provisoire est signée entre l’Observatoire de la Côte d’Azur et l’Association NOVAE.

Depuis, un riche partenariat s’est mis en place, où les amateurs, épaulés par les professionnels et les services techniques de l’Observatoire, se sont pris de passion pour la réfection de la lunette Coudée.

En septembre 1994, la convention définitive est signée. Celle-ci a pour objet de réglementer l’accès et l’utilisation du site par les membres de l’association NOVAE.



II- La lunette

image4.jpg

· Caractéristiques générales:

Le Coudé possède un doublet achromatique de 40 cm de diamètre ouvert à f/d 25 ce qui le destine plus particulièrement à l’observation des planètes. Deux miroirs situés à l’intérieur de l’instrument permettent le renvoi des rayons lumineux dans une salle (dite salle du foyer) au deuxième étage du bâtiment. Les avantages d’un tel système sont: un foyer fixe par rapport au sol permettant l’installation de lourdes expériences à la sortie de l’instrument, des conditions d’observations confortables et une moindre sensibilité de l’instrument aux turbulences dites locales (Effet de sol).

De plus, la situation géographique et orographique de l’Observatoire de Nice semble assez favorable à l’observation du soleil, compte tenu des conditions que doit remplir un site de basse altitude pour l’obtention de bonnes images astronomiques diurnes. La ligne de visée est située pendant toute la matinée et le début de l’après-midi au-dessus de la mer. Les hétérogénéités de l’air dues à la convection étant nettement plus faibles au-dessus de mer, cette ligne de visée est favorable aux observations.

· Caractéristiques Optiques:

La lunette, de 400 mm d’ouverture, a une focale de 10250 mm (à 20 mm près). Il en résulte un pouvoir de résolution de 0,35" représenté au foyer par 17,5 microns. L’échelle au foyer est 2,98 mm pour 1’ d’arc ou 20,1" pour 1 mm.

A l’origine le coudé a été équipé d’un oculaire au coulant de 81,6 mm et de focale de 150 mm permettant de visualiser un champ de 25’ d’arc avec un grossissement de 68x parfaitement adapté au pointage. L’association NOVAE a doté l’instrument de deux autres oculaires, au coulant deux pouces, de focale 56 et 30 mm fournissant respectivement un grossissement de 198 et 342x et un champs de 14 et 8’ d’arc. Une barlow au même coulant fourni un rapport f/D de l’ordre de 50 utile pour la photo planétaire.

Les éclairages de la ville que l’observatoire domine ainsi que la conception propre de la lunette coudée avec ces deux miroirs de renvoi, est une gêne pour l’observation des nébuleuses diffuses. La magnitude 14,5 est tout juste visible à l’œil, et avec une CCD en 20 s de pose, la magnitude 17 se détache sensiblement du fond du ciel.

La conception optique de cet instrument est telle que l’orientation du champ, fixe par rapport au tube de l’instrument pendant le suivi sidéral, est mobile par rapport au bâtiment. Si ce n’est pas gênant pour les accessoires (appareil photographique monté sur la crémaillère solidaire de la lunette) il n’en n’est pas de même d’une instrumentation posée sur une table.

· Caractéristiques Mécaniques:

Quatre moteurs permettent le déplacement de l’instrument. Deux moteurs, dit de pointage, impriment au coudé des vitesses de déplacement importantes en ascension droite et en déclinaison. Les deux autres, dit de suivage, peuvent tourner à vitesse constante afin de suivre quelque astre que ce soit et permettent les mouvements fins nécessaires aux corrections. Un commutateur situé sur la raquette de commande permet de passer de la position pointage à la position suivage sur chacun des axes.

En position suivage, la vitesse du moteur d’ascension droite est réglée pour la poursuite stellaire, mais d’autres vitesses peuvent être sélectionnées grâce à un générateur de fréquences extérieur.

III L'équipement

image6.jpg

Au foyer, une platine r,q est le support d’un porte oculaire muti-diamètre. Différentes bagues réductrices permettent en effet l’adaptation d’oculaires au coulant 50 mm ou 31.75 mm ainsi que l’utilisation d’un appareil photo par le biais d’une bague possédant un pas de vis de 42 mm commun à toutes les bagues T2. Sur la platine un oculaire réticulé éclairé Celestron au coulant 31.75 mm peut se mouvoir indépendamment du porte oculaire. Il est utilisé pour le guidage de l’instrument. Le porte Oculaire peut être remplacé par un porte plaque 10 X 12 cm qui accepte les plaques de type Technical Pan 4415, Ilford FP4, etc...

image5.jpg

Matériel:

– Deux ordinateurs Pentium.

– Oculaires de 150, 56 et 30 mm de focale.

– Porte-oculaire coulant permettant visée hors axe, oculaire réticulé éclairé 12,5mm au coulant 31.75mm.

– Raccord photo 42 à vis coulant 50mm.

– Porte-plaque 10 cm×12 cm (TP4415, Ilford Fp4).

matériel pour la photographie en plaque.

Documentation:

– Skycatalogue.

– Atlas de la lune Viscardi.

– Uranométria.

Labo photo:

– Agrandisseur.

– Tireuse contact.


Date de création : 06/12/2006 @ 23:01
Dernière modification : 07/12/2006 @ 00:26
Catégorie : Le Coudé
Page lue 2488 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Nos Rendez-vous
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 29

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 2

Ip : 54.166.232.243

Liens
Nouvelles du ciel
^ Haut ^